Rubrique économique "Focus" : David Dafonte [es]

David Dafonte, chef de l’Hilton Princess Managua

JPEG

1/ Pourquoi avoir choisi le Nicaragua ?

Je ne suis pas venu au Nicaragua par hasard. Je m’y étais d’abord rendu en vacances pour voir mon oncle qui vit au Nicaragua depuis plus de 10 ans. Après y avoir passé quelques jours, je m’y suis très rapidement plu entre le climat, le mode de vie et l’accueil des nicaraguayens.

2/Donnez-nous votre impression générale sur les démarches administratives d’installation au Nicaragua.

Comme mon premier travail était dans un hôtel, il m’a simplement fallu un contrat d’embauche pour effectuer les démarches. Etant donné que j’avais déjà la résidence, cela a été très rapide et, en peu de temps, j’étais inscris à l’INSS afin de cotiser et de bénéficier de la couverture de la sécurité sociale.

3/ Aviez-vous déjà un travail avant d’arriver au Nicaragua ?

Non. Au début, je n’étais pas particulièrement pressé pour trouver un travail. Au bout d’un an et demi et quelques essais pour travailler indépendamment, j’ai commencé à chercher et en une semaine, j’avais trouvé un poste de cuisinier.

4/ Parlez-nous de vos impressions générales sur les conditions de vie au Nicaragua et sur les atouts de ce pays.

Pour moi, la vie est d’abord beaucoup moins stressante au Nicaragua. Premièrement, le climat fait que tous les jours sont très agréables et donne envie de sortir. Le fait que la capitale soit étendue et qu’il n’y ait pas beaucoup de grands bâtiments empêchent la ville d’être stressante et grise. Dans les villes, en dehors du centre du Nicaragua, tout est encore assez vierge. On peut donc profiter de la nature. Il n’y a pas trop de circulation sur les routes et le transport est peu coûteux. Cependant, les bonnes routes restent rares et cela prend un certain temps pour se rendre d’un point à un autre. Les prix ont fortement augmenté ces dernières années. Dans les supermarchés, cela devient parfois comme en Europe. Ceci dit, les prix restent accessibles pour beaucoup de choses.

5/ Quels conseils donneriez-vous aux jeunes français qui veulent venir s’installer au Nicaragua pour travailler ?

Je pense qu’il faut bien réfléchir au projet qu’ils veulent monter. Tout n’est pas valable et facile au Nicaragua. Il faut bien étudier le sujet. Pour quelqu’un qui cherche du travail, il faut étudier dans quel secteur il y a des possibilités avant de venir à l’aventure. Mais venir travailler au Nicaragua sera surtout une nouvelle expérience et leur permettra d’apprendre beaucoup et plus encore de voir la différence avec l’Europe.

6/ Parlez-nous de votre expérience dans l’obtention du visa de résident.

Au début, cela n’a pas été facile. Apres avoir rassemblé toutes les pièces nécessaires, il manquait encore des éléments. Il m’a fallu consacrer beaucoup de temps et dépenser de l’argent car j’ai contracté quelqu’un pour m’aider… Ce qui n’a finalement pas abouti ! Au final, les services migratoires m’ont demandé de domicilier au Nicaragua une certaine somme d’argent ou de présenter un contrat d’embauche, chose que je n’avais pas la première année. J’ai donc obtenu ma résidence quand j’ai commencé à travailler.

7/ Contacts utiles

Hilton Princess Managua

Dernière modification : 22/03/2016

Haut de page