Nouvelle formalité d’entrée : FIEVRE JAUNE

Les autorités nicaraguayennes ont pris des mesures fermes pour refouler tout étranger ou national qui ne présente pas un certificat de vaccination international réalisé dans son pays d’origine contre la fièvre jaune, ce certificat datant d’au moins 10 jours avant la date du voyage.

Cette obligation concerne notamment les voyageurs qui proviennent ou ont séjourné dans les pays identifiés par l’OMS comme à fort risque de contamination de cette maladie. Les pays signalés par les autorités Nicaraguayennes sont les suivants :

Amérique du Sud :

Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane française, Guyana, Panama, Paraguay, Pérou, Surinam, Trinidad et Tobago et Venezuela.

Afrique :

Angola, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Tchad, Congo, Côte d’ivoire, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Guinée équatoriale, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, République centrafricaine,
République démocratique du Congo, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Soudan du Sud, Togo et Ouganda.

NB : Le transit par le Panama sans sortie de la zone internationale de l’aéroport pour les voyageurs ne provenant pas des Pays ci-dessus ou n’y ayant pas séjourné récemment est autorisé – Il ne sera pas demandé de certificat de vaccination.
Toutefois, il reste quand même plus prudent de présenter ce certificat.

Dernière modification : 22/12/2017

Haut de page