Mots de bienvenue de l’Ambassadeur

PNG

Chers compatriotes, chers amis nicaraguayens, chers internautes,

Alors que je viens de prendre mes fonctions au Nicaragua, je suis heureux d’établir un premier contact avec vous tous.

La relation franco-nicaraguayenne est ancienne et amicale. Nos deux pays font depuis longtemps commerce de biens mais aussi d’idées. L’attachement de Ruben Darío à la France et ses liens avec les grands écrivains français de son temps en attestent. Plus récemment, l’engagement des autorités françaises pour la résolution du conflit centre-américain a renforcé notre relation politique. Depuis quelques années, ce sont de nouveaux contacts qui s’établissent avec les séjours de jeunes étudiants nicaraguayens en France et l’installation de nombreux Français au Nicaragua.

Cette amitié et cet intérêt croissant m’ont été confirmés dès mes premières rencontres au Nicaragua, que ce soit avec les autorités publiques et les entrepreneurs locaux ou avec les responsables des principales universités du pays. C’est pourquoi l’ambassade s’attachera, avec vous, à développer toutes les potentialités de notre relation bilatérale, tant du point de vue économique que culturel et éducatif.

Pour cela, nous possédons de nombreux atouts comme j’ai pu le constater lors des échanges que j’ai eus avec les conseillères consulaires, les conseillers du commerce extérieur et les membres de la chambre de commerce franco-nicaraguayenne. Nos entreprises, en particulier les PME, s’intéressent au marché nicaraguayen et souhaitent participer à son développement, notamment en matière touristique.

Les ONG françaises présentes dans le pays mènent une indispensable action de terrain. Nous disposons, avec le lycée Victor Hugo et l’Alliance française, de remarquables instruments d’enseignement et de promotion de notre langue.

La communauté française au Nicaragua est une communauté dynamique et croissante. L’ambassade est à son service et à son écoute. Si, comme vous le savez, la fermeture de notre section consulaire doit intervenir dans le courant du premier semestre 2017, l’une de mes priorités sera de m’assurer de la continuité du service rendu à nos compatriotes. Dans cet esprit, des réunions seront organisées dans les semaines à venir pour vous écouter et répondre à vos questions. De même, je m’attacherai à mener un dialogue ouvert avec les élus pour connaître au mieux vos préoccupations mais aussi vos projets et vos propositions.

Chers compatriotes, chers amis,

J’espère pouvoir vous rencontrer prochainement. D’ici là, je vous souhaite une bonne navigation sur le site Internet de l’ambassade qui vous présente les derniers développements de la relation franco-nicaraguayenne mais aussi de nombreuses informations pratiques. Je vous invite également à nous suivre sur Twitter et Facebook.

A très bientôt,

Philippe Létrilliart
Ambassadeur de France au Nicaragua

Dernière modification : 20/10/2016

Haut de page