Message de l’Ambassadeur à la communauté française

Managua, le 14 juillet 2018

Chers compatriotes,
Compte-tenu des événements en cours, et comme l’ont fait les autres ambassades dont la fête nationale est intervenue ces dernières semaines, nous ne célèbrerons pas le 14 juillet au Nicaragua. Je tiens néanmoins, en ce jour qui nous unit tous, à vous adresser un message de solidarité et de fraternité.
Comme vous le savez, la situation sécuritaire du pays demeure difficile. De nombreux Français résidents sont sortis du Nicaragua, pour la période estivale, afin d’éviter tout risque. De même, les flux touristiques sont extrêmement réduits. Mais la grande majorité de notre communauté est sur place et doit observer les mesures de sécurité diffusées par l’ambassade. A cet égard, je vous invite à nouveau à la plus grande prudence, notamment dans vos déplacements.
De leur côté, l’ambassade, le consulat, le consul honoraire et les chefs d’îlots poursuivent leur mission de soutien et de conseil à la communauté française. N’hésitez pas à les contacter et à partager vos préoccupations. Continuez à vous informer, tant dans la presse locale que sur le site de l’ambassade. Mobilisé depuis près de trois mois à votre service, le réseau français de sécurité a aidé à résoudre plusieurs situations délicates, ce dont je félicite et remercie tous nos chefs d’îlots.
Alors que la crise évolue chaque jour, nul ne peut en prévoir le terme. Il convient donc de s’adapter comme vous le faites en permanence. C’est aussi ce à quoi s’appliquent la chambre de commerce, le lycée Victor Hugo, qui prépare plusieurs options pour la rentrée, et l’Alliance française, qui a modifié son offre de cours.
La France et l’Union européenne plaident pour la fin des violences et une sortie de crise par le dialogue. Nous soutenons le travail mené par l’Organisation des Etats américains et appelons à la mise en œuvre de l’ensemble des recommandations de la Commission interaméricaine des droits de l’homme. En ce sens, nous accompagnons les efforts du groupe d’experts indépendants et du mécanisme spécial de suivi pour le Nicaragua. De nombreuses consultations sont en cours au sein de l’Union européenne sur l’appui à apporter au dialogue national, en réponse à l’invitation des autorités locales.
Que ce 14 juillet soit l’occasion de réaffirmer notre attachement à notre pays. A notre équipe nationale de football bien entendu, mais aussi, parce qu’elles prennent tout leur sens dans cette période difficile, à nos valeurs de liberté, égalité et fraternité.

Philippe Létrilliart
Ambassadeur de France au Nicaragua

Dernière modification : 17/07/2018

Haut de page